RAPHAËL HELLE
textes & photographies parRaphaël Helle


Avant d'être photographe, il a été technicien textile, commercial et même bûcheron. C’est le Front National s’emparant en 1997 de la ville de Vitrolles qui conduit Raphaël Helle à la photographie de presse et à l’agence Editing. Il poursuit avec José Bové avec qui il établit une relation de proximité et qu’il accompagne à Seattle, Gênes ou Davos. Indépendant il continue avec les efforts engagés dans la lutte contre les gaz à effet de serre, un travail de photographie documentaire qui sera exposé au Festival Photo Peuples et Nature de La Gacilly en 2006. Pendant 3 ans il mène un travail photo en immersion auprès d’un groupe d’adolescents qui a déjà donné lieu à une publication dans la revue XXI.

Raphaël Helle développe également des projets photographiques avec Caroline Amoros artiste et performeuse adepte du happening politico artistique. Ensemble, ils sont allés à la rencontre d’Obama lors de son élection de 2008, ou encore traitent du dérèglement climatique en photographiant des crocodiles gonflables dérivant entre de vrais icebergs. Dans le même temps il répond à diverses commandes et publie ainsi plusieurs livres tels que « Lyon 8 décembre, la fête des lumières » une commande de la ville de Lyon pour fêter la quinzième édition de l’événement ; « Les pionniers de l’or blanc », aux éditions Glénat avec le journaliste du Monde Philippe Revil ; « Aurillac aux limites », éditions Actes-Sud, un ouvrage collectif pour les vingt ans du Festival international de théâtre de rue d’Aurillac.

Raphaël Helle collabore avec la maison de photographes Signatures depuis sa création.

SITE WEB FACEBOOK CONTACT

LOCALISATION

 

LOCALISATION


REPORTAGES